©rincapsy2019
  • Facebook - Grey Circle

les croyances

Il est important de travailler avec notre enfant intérieur et nos émotions mais pour avancer il faut déloger nos croyances.


Les croyances sont issues de ce que nous avons vécu, entendu et cru enfant. Nous étions alors trop jeunes pour en juger.

Les croyances peuvent nous emprisonner, nous limiter et nous pousser à agir contre nos besoins. 

L’égo pourrait représenter notre personnalité construite sur des croyances. Il s'est bâti  pour répondre aux besoins de nos parents et être aimé par eux et par le monde extérieur; c’est un moi adapté aux exigences familiales et culturelles.

 

Pour nous en détacher, cela nous demande de nous accepter comme nous sommes, sans avoir peur d'être moins aimé des autres, de nous faire confiance. L'égo est enfermé par nos peurs. Prendre conscience de nos croyances est la première étape, puis Chercher ensuite à comprendre comment l’adulte que nous sommes continue à perpétuer ses croyances et sa souffrance.puis nous pouvons faire le tri. 

Aujourd'hui, nous avons le choix de nos propres croyances

 

Voici une liste de croyances dont nous pouvons prendre conscience pour défusionner .

 

 

 

- Je ne peux pas être heureux seul, mon bonheur dépend de l'extérieur et des autres. Je dois changer l'autre pour être heureux.

 

-Je ne suis pas quelqu’un de bien, pas digne d’intérêt , si je suis moi même on ne va pas m’aimer

 

- je ne peux pas arriver à  changer, ce sont les événements extérieurs qui sont responsables de mon humeur.

 

- Je me sens bien quand on me complimente et mal quand on me désapprouve.  

 

-Les problèmes des autres sont plus graves que les miens ou l'inverse.

 

-Pour mériter l’amour, je dois me sacrifier.

 

- J’ai du pouvoir sur ce que les autres pensent de moi, ressentent sur moi et sur leur conduite à mon égard. Je peux faire qu’ils m’apprécient ou qu’ils m’aiment , qu’ils me trouvent gentil et bon.

 

- Je dois résister au contrôle des autres pour rester entier.

 

- Je suis incapable de supporte la souffrance, l’inconfort le chagrin, la solitude, la déception, la honte

 

- Si je pleure c’est que je suis faible et si je montre ma faiblesse je m'expose.

 

- Si je m’autorise à avoir des sentiments, je vais souffrir.

 

- Il faut que je sois parfait pour que l’on m’aime.

 

- Je suis méchant si je dis non , ou quand je pose des limites.

 

- C’est égoïste  de s’occuper de soi.

 

- Je n'y arriverai jamais, je suis maudit.

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POSTS
Please reload

SEARCH BY TAGS
Please reload

ARCHIVE
Please reload