©rincapsy2019
  • Facebook - Grey Circle

L'égo c'est le rôle que nous jouons

Les enfants jouent à la récré avec délice. Ils jouent aux cambrioleurs, à la princesse ou à superman et quand la cloche retentit, cela s'arrête et ils retrouvent leur âme d'enfant, d'enfants vulnérables. Voilà des jeux qui font appel à l'imaginaire et à la créativité.


Nous nous construisons aussi en jouant des rôle à "être"; être une maman, un papa, un docteur, une maitresse en fonction d'une morale, de principes éducatifs, de nos parents, profs, de la société...


L'enfant joue aussi le rôle que ses parents attendent de lui. Il joue le rôle de l'enfant à qui l'on a dit qu'il devait aimer ses parents.

Un enfant qui joue à "être" est bien souvent un enfant formaté, un égo en construction. 

 

Puis nous gagnons de la moustache, un permis de conduire, des titres et nous pensons: "je suis ça".

 

L'égo c'est le rôle que nous jouons. Si nous percevons ce rôle, nous sommes en mesure de savoir si c'est cela que nous voulons vraiment. Nous pouvons peu à peu, retrouver notre être derrière les couches et l'image que l'on affiche, cette enveloppe.

La vie peut être vécue simplement: Est ce que j'en ai envie? Est ce que cela me fait plaisir? Est ce que je me force?

 

C'est merveilleux de retrouver notre âme d'enfant et de nous amuser!

Retrouvons notre intuition; ce que nous sommes. L'intuition, c'est notre partie libre, notre enfant créateur. Si nous l'écoutons, nous pouvons rencontrer l'enfant créateur de l'Autre.

Pour cela, restons indulgents avec nous même, acceptons notre enfant intérieur tel qu'il est avec ce qu'il a vécu. Nous ne pouvons pas le changer.

 

Cultivons note jardin intérieur, n'attendons pas que l'extérieur nous nourrisse. 

La joie est au fond de nous...

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POSTS
Please reload

SEARCH BY TAGS
Please reload

ARCHIVE
Please reload