Notre maison

Je partage avec vous ce poème de Rûmi poète perse du 13ème siècle. Il nous donne la voie qui mène à l'acceptation et la bienveillance face à nos émotions. Rûmi pensait que tous les êtres éprouvent une nostalgie de l’origine divine et que tout esprit, après être descendu en l’existence, tend à revenir vers Dieu dans un mouvement ascendant progressif. Dieu pourrait être notre source créatrice...

Belle lecture en conscience ;)

L’être humain est comme une maison d’hôtes Chaque matin, une nouvelle arrivée

Une joie, une dépression, une mesquinerie Un moment de pleine conscience qui arrive Comme un visiteur inattendu

Accueille-les et reçois-les tous ! Même s’ils sont une foule de chagrins Qui balaye violemment ta maison La vide de son mobilier

Continue à traiter chaque hôte honorablement Ils sont peut être en train de te vider Pour faire place à de nouveaux délices

La pensée sombre, la honte et la malveillance, Accueille-les à la porte en souriant Et invites-les à rentrer

Sois reconnaissant pour quiconque arrive, Car chacun d’eux a été envoyé Comme un guide venant de l’au-delà

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE