©rincapsy2019
  • Facebook - Grey Circle

Méditer une discipline

Méditer est à la mode, c’est pourtant une discipline qui demande un entraînement rigoureux. L'idéal est de s'entraîner tous les jours. Il est difficile de méditer quand nous sommes en "crise" car nous attendons un résultat et cela ne doit pas être le but.

Beaucoup d’idées fausses circulent. Méditer ce n’est pas faire le vide de ses pensées, ni devenir zen et sans souffrance ou s’améliorer.

Méditer c'est accueillir ce qui est tel que c’est. Accueillir ses pensées, ses émotions, les sensations de notre corps, les bruits autour... aller à la rencontre de ce que nous ressentons, entrer en relation avec notre jardin intérieur.

Pratiquer c'est juste s'assoir, ce n'est pas une démarche intellectuelle, c'est une pratique du corps. C'est redescendre sur terre en s'observant dans l'ici et maintenant sans objectif.

Méditer peut être difficile, cela peut faire resurgir des tensions et de l'inconfort. Derrière cela, il y a une ou des émotions sous jacentes que l'on peut tenter d'accueillir. C'est parfois à cet endroit douloureux que l'on peut se rencontrer.

 

 

 

« Par méditation nous entendons ici quelque chose de fondamental et de très simple, qui n’est pas relié à une culture quelconque. Nous parlons d’un acte vraiment primordial: s’assoir  par terre, prendre une posture correcte et cultiver le sentiment d’avoir son propre espace , sa place sur cette terre » 

Chögyam Trungpa 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POSTS
Please reload

SEARCH BY TAGS
Please reload

ARCHIVE
Please reload