©rincapsy2019
  • Facebook - Grey Circle

"Il faut que le noir s’accentue pour que la première étoile apparaisse."

Christian Bobin est entré dans ma vie, il y a déjà quelques années. J'aime cet écrivain et poète, ses écrits ressemble à un chemin spirituel.

Certains de ses livres sont posés sur la coiffeuse de ma chambre comme pour inspirer mes nuits.

 

Les mots qui me viennent quand je pense à lui sont; deuil, religion, amour, philosophie, solitude, campagne, silence, espace, enfance, joie, âme, chant des oiseaux...

 

Il illustre magnifiquement la présence au monde et  la beauté de l'instant."Toutes les fleurs se ruent vers nous en nous léguant de leur vivant leur couleur et leur innocence. Les contempler mène à la vie parfaite" Un assassin blanc comme neige

 

Il a pu être décrit comme un bon misanthrope, il est vrai qu'il a parfois un regard acerbe et exigeant sur les gens; ces gens qui ne sont plus des enfants!

 

"J'ai toujours craint ceux qui ne supportent pas d'être seuls et demandent au couple, au travail, à l'amitié voire, même au diable ce que ni le couple, ni le travail, ni l'amitié ni le diable ne peuvent donner : une protection contre soi-même, une assurance de ne jamais avoir affaire à la vérité solitaire de sa propre vie. Ces gens-là sont infréquentables. Leur incapacité d'être seuls fait d'eux les personnes les plus seules au monde." L'épuisement 

 

"Le monde n'est si meurtrier que parce qu'il est aux mains de gens qui ont commencé par se tuer eux-mêmes, par étrangler en eux toute confiance instinctive, toute liberté donnée de soi à soi. Je suis toujours étonné de voir le peu de liberté que chacun s'autorise, cette manière de coller sa respiration à la vitre des conventions, et la buée que cela donne, l'empêchement de vivre, d'aimer." La plus que vive 

 

Son écriture a pu être qualifiée de "littérature contemplative", sans doute me fait elle penser à la pleine conscience ou pleine présence.

"Les calculs ont remplacé la grâce. La contemplation des chiffres épuise l'âme. Ils sont à plaindre, les yeux du monde." Carnet du soleil 

 

Il a une vision de l'amour éthérée et romantique...

"Aimer quelqu'un, c'est le dépouiller de son âme, et c'est lui apprendre aussi -dans ce rapt- combien son âme est grande, inépuisable et claire. Nous souffrons tous de cela : de ne pas être assez volés. Nous souffrons de forces qui sont en nous et que personne ne sait piller, pour nous les faire découvrir." Lettres d'or

 

"Quand on aime quelqu'un, on a toujours quelque chose à lui dire ou à lui écrire, jusqu'à la fin des temps" Geai

 

 

Je ne peux que vous conseiller de le découvrir, je partagerai aussi des extraits de ses livres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POSTS
Please reload

SEARCH BY TAGS
Please reload

ARCHIVE
Please reload