©rincapsy2019
  • Facebook - Grey Circle

Emotion quand tu nous tiens!

La définition d'une émotion est "une réaction affective transitoire d'assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l'environnement."

Il y a 8 émotions de base, la peur, la colère, la tristesse, la joie, la surprise, le dégout, la surprise et l'anticipation et  d'autres qui en dérivent. 

Ces émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises en elles même. Elles peuvent le devenir quand elles nous envahissent et prennent le dessus sur notre perception de la réalité et sur notre intelligence. Cela nous empêche alors de répondre de façon juste à une situation vécue.

Nos émotions ont une influence importante sur notre santé mentale.

Nous sommes obnibulés aujourd'hui par la quête  du bonheur, nous courons après les "bonnes émotions" et nous fuyons les "mauvaises".

A la moindre peine, angoisse, la solution proposée est un anxiolytique ou des antidépresseurs. Ils vont nous anesthésier émotionnellement. 

Pourtant, accepter nos émotions, apprendre à les reconnaitre, les défusionner de  nos pensées négatives permet de les apaiser.

Combattre une émotion ou l'éviter renforce son intensité et notre capacité à y faire face. Quand nous acceptons de vivre nos émotions, sans laisser notre mental écrire le scénario associé, nos émotions deviennent moins puissantes.

Nos émotions prennent racine à la rencontre de notre corps et de notre mental. Quand une émotion nous traverse essayons de la ressentir dans notre corps, de sentir son énergie.

 

Allez on s'entraine en méditant, à ressentir nos émotions!!!

 

Voici un exemple d'exercice: 

 

Quand une forte émotion arrive...

 

Respirer...sentir notre souffle et s'ancrer le plus possible avec nos points d'appui; nos pieds dans le sol, nos mains sur nos cuisses, nos fesses sur le siège...

Accueillir, ressentir ce qui se passe dans notre corps, sans a priori; Où se situe le plus cette émotion? Dans notre ventre, notre dos, nos épaules?

Il est possible de parler à cette émotion. Cela permet de ne pas s'identifier à elle, de la considérer  comme une visiteuse.

Si des pensées négatives apparaissent, se dire " c'est juste une pensée." Et respirer...

 

Je donne souvent l'image d'être pris dans une émotion comme dans une forte vague, nous sommes chahutés, parfois submergés mais la vague finit toujours par redescendre.

L'émotion se dissoudra plus rapidement si nous ne laissons pas notre mental s'en mêler en nous entraînant dans des scénarios catastrophes.

 

Quand l'émotion est passée, félicitons nous et confortons nous de cette expérience. Cela va nous aider au prochain débordement, nous pouvons amortir ces vagues émotionnelles.

Peu à peu nos émotions violentes peuvent se pacifier.

 

 

                                                La roue des émotions de plutchik

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POSTS
Please reload

SEARCH BY TAGS
Please reload

ARCHIVE
Please reload